Le Monde, 23 septembre 1999.

Les Chevaux de feu. Réalisé en 1965, Les Chevaux de feu révèlent au monde Sergueï Paradjanov, qui a commencé sa carrière onze ans plus tôt. Adapté du récit de l'écrivain ukrainien Mikhaïl Katzubinski, le film, divisé en douze chapitres d'une grande intensité et d'un lyrisme échevelé, transpose au cinéma l'univers des légendes ukrainiennes. Il met en scène, dans le décor transfiguré d'un village montagnad des Carpates, l'histoire d'un amour impossible, celui d'Ivanko et de Maritchka, promis au néant par la haine et l'envie qui règnent sans partage dans la communauté. Grâce au talent de Paradjanov, le film est une manière de poème sacré qui représente, par une succession d'icônes flamboyantes, la lutte immémoriale entre la splendeur florissante de la nature et la malédiction des hommes. J.M.

Film soviétique de Sergueï Paradjanov. Avec Ivan Nikolaïtchouk, Larissa Kadotchnikova, Tatiana Bestaeva (1h37).

retour